cheveu-brillant-cuir-chevelu-sain

Introduction

Vous perdez vos cheveux de façon importante et durable ? Vous constatez une diminution de la masse de votre chevelure, elle devient clairsemée ? Vos cheveux sont fins, ternes, secs, cassants, gras ou encore prennent une teinte jaunâtre ? Vos cheveux blanchissent précocement ? Votre cuir chevelu vous démange ou est parfois engourdis ?

D'origine génétique ou pas, la perte de cheveu, les troubles du cuir chevelu ne sont pas inéluctables. Découvrez ce que reflètent ces manifestations ainsi que les solutions efficaces, durables et inédites de la Médecine Traditionnelle Chinoise pour retrouver une chevelure brillante et un cuir chevelu sain.

Ce sujet me tient particulièrement à cœur, car jusqu’à ma rencontre avec la Médecine Chinoise, j’ai perdu mes cheveux en quantités pendant de nombreuses années et chercher des solutions diverses et variées, durant toute cette période.

Physiologie du cheveu

On compte entre 100 000 et 150 000 cheveu sur le cuir chevelu. Chaque cheveu pousse pendant environ  2 à 5 ans pour un homme et de 3 à 7 ans pour une femme, meurt, puis tombe au bout de quelques mois (+/-3 mois). Pendant cette période il reste accroché au cuir chevelu.

Il est donc normal de perdre des cheveux. Est considérée comme anormale, une chute supérieure à 50/100 cheveux par jour depuis plus de 2 mois ou si la chute de cheveux s’accompagne de zones sans cheveu ou d’une diminution de la masse de la chevelure (chevelure clairsemée…).  Pour faire un test, on passe la main dans sa chevelure, trois jours après le dernier shampoing. Il ne doit pas venir plus de 10 cheveux.

Pour être en bonne santé, le cheveu a avant tout besoin de nutriments et notamment le fer, la vitamine B6, le Zinc, diverses protéines … autrement dit de « yin » en langage de médecine traditionnelle chinoise.

Une réserve suffisante de nutriment/Yin est donc indispensable ainsi que leur acheminement sans entrave jusqu’au cuir chevelu et au bulbe du cheveu. En résumé la chute de cheveu est toujours une question de malnutrition. La Médecine Traditionnelle chinoise permet d’identifier et de chasser les entraves à cette bonne nutrition. Nous les appelons  chaleur, humidité, chaleur humidité, stase de sang, vent pathogène, stagnation et surpression d’énergie (stress, colère, frustration) …

Chute de cheveu d’automne :

En été, comme les plantes, les cheveux poussent plus rapidement, cette accélération de leur croissance, font que les cheveux qui étaient en fin de cycle de vie, tombent plus rapidement. Les cheveux morts restant accrochés environ 3 mois, il est donc normal de constater une chute de cheveu en Automne, +/- 3 mois après le début de la saison estivale. Il convient de s’inquiéter quand la chute dépasse une durée 6 de 6 semaines / 2 mois.

Chute de cheveu au printemps et saisons chinoises :

Au printemps, les jours rallongent, l’énergie/chaleur et la sève des arbres, montent. Il en va de même dans votre corps. Votre sommeil peut devenir (encore) moins réparateur ; il est de plus en plus léger ; vous vous réveillez facilement vers 3/4h du matin. Des saignements de nez ou de gencive peuvent apparaitre ou s’aggravent.  Ou encore des maux de tête qui reviennent ou s’aggravent. Ces phénomènes sont des manifestations d’une chaleur excessive qui monte perturber le haut du corps et qui peut aussi bruler la racine des cheveux, voire bruler le bulbe du cheveu dans des cas les plus graves.

Cela peut toucher aussi bien un homme jeune, qui a de l’énergie à revendre, qu’une personne (homme ou femme) qui a une activité intellectuelle intense, ou encore une personne (homme ou femme) qui a tendance à la rumination mentale (le petit vélo qui tourne dans la tête sans arrêt).

Le mieux est d’anticiper ces phénomènes et de s’en occuper à l’intersaison chinoise (du 17/1 au 3/2/2018) voire au début printemps chinois (4/2/2018).

Pour information, le calendrier chinois se base sur des saisons lunaires de 72 jours pleins. Concrètement, au lieu de marquer le début d’une saison, comme en occident, chaque solstice est situé au milieu d’une saison chinoise. Et entre chaque saison, une intersaison de 18 jours est à diviser en :

  • 9 jours de désamorçage de la saison précédente
  • 9 jours d’amorçage de la saison suivante

Cette « cinquième saison » représente donc un moment particulièrement privilégié pour renforcer votre organisme sur le plan énergétique, et préparer la saison à venir, en consultant un praticien de Médecine Traditionnelle Chinoise.

Le Praticien veillera, entre autre, à clarifier et drainer la chaleur excessive en même temps qu’il résout l’origine du problème, souvent multifactoriel.

Nota : S’il est difficile de stopper complètement la calvitie précoce congénitale des jeunes hommes, ou le blanchissement précoce des jeunes femmes, il est cependant possible de la contrôler, c’est-à-dire ralentir le processus de perte de cheveux ou de blanchiment. Tant que le bulbe est vivant il y a de l’espoir !

Chute de cheveu de longue durée :

Vous perdez plus de 50 cheveux par jour depuis plus de 2 mois ou, vous perdez vos cheveux en quantités moindre mais de manière uniforme et graduelle quasiment toute l’année. Votre chevelure peut devenir clairsemée. En tout cas, vos cheveux deviennent secs, fins, ternes, cassants, parfois avec des pellicules sèches. Ces symptômes s’accompagnent facilement de démangeaisons du cuir chevelu plus ou moins fortes avec parfois des plaques rouges. Vous pouvez aussi ressentir des sensations de coup d’aiguille ou de picotement voire d’engourdissement du cuir chevelu.

Cette description peut vous correspondre si vous êtes surmené, perfectionniste, si vous faites de la rumination mentale, si vous souffrez d’un burning out ou d’une fatigue chronique, depuis que vous avez accouchés, ou encore, si vous avez des règles abondantes.

  • Dans ce cas, le praticien de Médecine chinoise veille non seulement à drainer la chaleur, mais aussi à chasser le pathogène vent (responsable des démangeaisons), à nourrir le sang (complément nutritionnel), apporter de l’énergie, redonner la capacité au corps de fixer le fer...

Si au contraire, vos cheveux sont gras brillant souvent avec de nombreuses pellicules. La chute de cheveu typique ici commence au vertex ou aux tempes et progresse graduellement. Dans la plupart des cas il y a des moiteurs, voire des transpirations, des démangeaisons du cuir chevelu et souvent, des bouffées de chaleur  … Si vous êtes dans cette situation, cela peut être d’origine constitutionnelle ou survenir à la suite d’une longue maladie, d’un surmenage prolongé, d’excès sexuel …
Par rapport au cas précédant, le praticien cherchera, à apporter plus de nutriments, à stopper la transpiration ainsi que les bouffée de chaleur …

Chute de cheveu complète :

Il arrive que la chute de cheveu soit partielle ou complète. Dans les cas sévères, les sourcils et de la barbe peuvent tomber.  Vous pouvez aussi souffrir de migraines, de douleur en coup d’aiguille ou en coup de poignard, de mauvaise circulation du sang dans les jambes … cela peut aussi vous correspondre, si vous êtes en cours de chimiothérapie.
Le praticien cherchera favoriser la bonne circulation du sang ainsi que la repousse des cheveux.

Cheveux Jaunes ou prématurément blancs :

Comme développé précédemment, la chaleur excessive, le manque d’énergie et de nutriments peuvent provoquer l’apparition de cheveux ternes et secs mais aussi jaunâtre ou prématurément blanc. C’est aussi le cas pour les perturbations émotionnelles comme le stress, la colère fréquente ou rentrée, l’insécurité intérieure. Le praticien travaillera, en plus du reste, à calmer l’esprit.  

Comment rééquilibrer l’organisme ?

Faire réaliser auprès d’un praticien un bilan chinois de votre état de santé. Le praticien vous posera non seulement des questions sur vos cheveux mais aussi d’autres questions complémentaires permettant de faire le tour du fonctionnement de votre corps.

Dans l’idéal associer l’utilisation de techniques acupuncturales, avec ou sans aiguille avec la prise de plantes donnera les résultats les plus rapides et les plus durables. Dès la fin de la séance d’acupuncture et dans les 5 jours qui suivent la prise de plantes les premiers résultats apparaissent.

Toutefois en ce qui concerne spécifiquement les cheveux, ceux-ci tombant que 6 semaines à 3 mois après leur « mort », une période de 2 à 3 mois de soins s’avèrent nécessaires

Conseils ?

Il est vivement conseiller de se masser et de se frictionner vigoureusement fréquemment le cuir chevelu avec la pulpe des doigts ; comme un geste d’entretien naturel tel que se brosser les cheveux,

En complément des soins chinois, traiter localement avec des produits à base d’huiles essentielles que vous trouverez auprès de coiffeurs spécialisés (Par exemple L’institut à Sorgues) est bénéfique. 

Conclusion

Vos cheveux sont le reflet de votre état de santé intérieur. Tout trouble du cheveu ou du cuir chevelu représente une bonne indication pour consulter un praticien de Médecine Traditionnelle Chinoise.

Que votre chute de cheveu dure depuis quelques semaines, depuis 20 ans ou est constitutionnelle, la Médecine Traditionnelle Chinoise propose des solutions efficaces et inédites pour rétablir une bonne nutrition du cheveu.

Au final, non seulement vous retrouvez une chevelure en pleine santé, mais aussi vous retrouvez une transpiration ou des mictions normales, une digestion fluide, une vie sans migraine, un cycle menstruel harmonieux et sans douleurs, etc. …

De façon générale, plus tôt vous consulter, mieux c’est. Quand il s’agit de chute de cheveu saisonnière, l’intersaison chinoise est la période idéale pour consulter un Praticien.

Pour en savoir plus, vous pouvez me joindre au 06 80 62 87 54 ou sur le site internet www.servaux.fr,

fin
sec