grossesse

Introduction

Cet article vous propose aujourd’hui de parler de fertilité masculine & féminine, de projet de grossesse naturelle ou médicalement assistée et aussi de faire un focus sur une maladie dont on parle de plus en plus, l’endométriose.

Nous allons découvrir les solutions particulièrement efficaces et inédites, que propose la Médecine Traditionnelle Chinoise, en termes de gynécologie et de fertilité.

Focus sur l’endométriose :

Selon la Médecine Conventionnelle, l’endométriose est une maladie gynécologique fréquente qui semble toucher au moins 1 femme sur 10. Cette maladie est responsable de stérilité dans 30 à 40% des cas et de douleur violente voire handicapante chez 10 % des femmes en période d’activité génitale. L’endométriose se caractérise par la présence de tissu utérin hors de l’utérus. C’est une maladie difficile à diagnostiquer pour la médecine conventionnelle, car les symptômes sont très variés, peu spécifiques et inconstants d’une patiente à l’autre :

La douleur gynécologique est LE symptôme le plus fréquent de l’endométriose. Certaines femmes souffrent depuis leurs premières règles. Pour d’autres ces douleurs sont tellement violentes, qu’elles les empêchent de mener une vie normale, sur le plan professionnelle, familiale ou intime, que ce soit pour quelques jours ou durablement. Pour d’autres encore, ce sera l’incapacité de faire un effort physique, que ce soit soulever son sac de courses ou tout simplement tenir debout.

La douleur liée à l’endométriose peut être continue ou ponctuelle, en fonction de la localisation des lésions et des adhérences. Liée au cycle, elle se manifeste souvent de manière plus aiguë au moment de l’ovulation ou des règles.

A ce jour, l’unique solution apportée par la Médecine Conventionnelle est la chirurgie. Toutefois, d’une part, selon la localisation des lésions, la chirurgie n’est pas toujours réalisable ; d’autre part l’endométriose a de grande chance de revenir, car si la chirurgie est susceptible de soulager rapidement, elle ne règle pas le problème de fond.

La Médecine Traditionnelle Chinoise ne va pas traiter l’endométriose qui est une maladie de Médecine conventionnelle. Que l’endométriose soit diagnostiquée ou pas, le praticien va systématiquement s’intéresser aux signes et symptômes gynécologiques de la consultante de manière très précise et détaillée, selon le référentiel chinois. Il va s’attacher à décrire spécifiquement ces douleurs : cela ressemble-t-il à des coups d’aiguilles ? À des coups de poignards ? Y a-t-il une sensation de lourdeur, de pesanteur ? Y a-t-il plutôt une sensation de spasme ? Ou encore de crampe ? A quel moment du cycle ces douleurs se déclenchent-elles ? Combien de temps dure-t-elle ?, y a-t-il des saignements en dehors des règles ? Ou des pertes justes avant les règles ? Ces saignements sont-ils rouge foncé, voire marron, ou au contraire rouge vif ou plutôt rouge violacée ? Les règles sont –elles abondantes ?
 

Ces questions ne sont pas spécifiques de l’endométriose, mais vous sont posées systématiquement pour comprendre comment son corps fonctionne sur le plan gynécologique. La présence ou l’absence de votre libido donnera également des informations précieuses au praticien.

Le praticien de médecine chinoise va également s’intéresser aux symptômes typiquement associés tel :

  • fatigue
  • diarrhée ou constipation
  • troubles digestifs
  • brûlure urinaire, sang dans les urines
  • lombalgie, sciatique ou cruralgie (douleurs irradiant dans la jambe)
  • infertilité : la maladie est souvent révélée à l’occasion d’un bilan de fertilité

Que l’endométriose soit diagnostiquée ou pas par la médecine conventionnelle, le praticien de Médecine Chinoise pose toujours les mêmes questions. Le diagnostic d’endométriose apportera au praticien l’information que le déséquilibre physiologique s’est déjà inscrit dans la matière, par conséquent la durée de prise en charge sera probablement plus longue qu’habituellement. Un minimum de 6 mois de suivi s’avèrera surement nécessaire. Cela peut paraitre long, mais si cela permet de retrouver fertilité, bien être et confort de vie, cela en vaut vraiment le coup !
En outre, non seulement on s’occupe de la racine de l’endométriose, mais on règle en même temps les autres symptômes périphériques

Quand sait-on si des règles sont abondantes ?

Un peu plus avant, nous avons évoqué les règles abondantes.

La plupart des femmes ne se rendent pas compte de ce que sont des règles abondantes ou pas. Pour le savoir. On peut se baser sur le type de protection utilisée et la fréquence avec laquelle on est obligée de les changer pour se faire une idée. Des règles d’abondance normale, nécessiteraient des protections dites normales, tampon ou serviette, ou coupe menstruelle, à changer entre 3 et 5 fois par 24h. Au-delà on peut se demander si vos règles ne sont pas trop abondantes même sur 1 seul jour de flux.

Pour mémoire, pour la Médecine chinoise, les femmes perdent de l’énergie vitale à chaque règle et chaque grossesse. C’est loin d’être anodin. On nous a tellement inculqué qu’il était normale d’avoir mal, d’être irritable, fatiguée ou migraineuse … que les femmes ont fini par l’accepter.
Loin de la croyance populaire qui estime tous ces désagréments inéluctables, ils traduisent en réalité un déséquilibre interne, souvent, facile à corriger avec l’aide de la Médecine Chinoise.

Quels sont les autres cas d’infertilité?

Exemple 1 : une femme qui est frileuse, comme si le froid venait de l’intérieur, souffre de vide de yang. Elle manque de la chaleur nécessaire pour assumer toutes les transformations nécessaires à une grossesse/ Ce cas de figure est souvent très rapide à corriger : 3 mois peuvent suffire. Parfois le seul symptôme détectable est un ventre froid. Donc si à la palpation vous constater que votre ventre est le plus souvent froid, peut être relevez-vous de ce syndrome.

Exemple 2 : une femme qui fait des fausses couches à répétitions souffre vraisemblablement d’un vide d’énergie (Qi). Elle arrive à tomber enceinte mais n’arrive pas à garder le bébé. Compter 3 à 6 mois pour rééquilibrer le corps.

Exemple 3 : le fœtus n’est pas viable, parce que l’ovule ou le sperme n’est pas qualitatif. Dans ce cas, le corps de la femme évacue rapidement le fœtus. Cela correspond en général à un vide de Yin ou de Sang chez l’homme ou la femme.
Chez l’homme cela va se manifester par des troubles de sperme de type : Oligospermie
(présence de spermatozoïdes en quantité anormalement faible) , azoospermie (absence totale de spermatozoïde dans le sperme), excès de mal formation des spermatozoïdes, ou mobilités insuffisante des spermatozoïdes.

Un spermogramme permettra de détecter ce genre d’anomalie, de plus en plus fréquentes chez les futurs pères, mais qui trouvent des solutions rapides et efficaces en Médecine Traditionnelle Chinoise dès lors qu’il s’agit de causes d’origine fonctionnelle et non mécanique ou chirurgicale, bien sûr.

C’est pourquoi, dans un projet de grossesse il est toujours plus pertinent que l’homme et la femme consultent.

Bien d’autres cas existent mais nous venons de décrire les plus couramment rencontré en cabinet.

Grossesse naturelle ou médicalement assistée ?

Dans le cas d’une grossesse naturelle ou médicalement assistée, il est particulièrement pertinent de consulter un praticien de Médecine Traditionnelle Chinoise. Non seulement cela permet de maximiser les chances de conception, mais en plus, parfois, la FIV prévue devient inutile, car la grossesse se fait naturellement.

A noter que des bébés qui naissent alors que la mère a été accompagnée de plantes pendant sa grossesse, font des bébés souvent plus résistants.

Comment rééquilibrer l’organisme ?

Faire réaliser auprès d’un praticien un bilan chinois de votre état de santé. Le praticien vous posera non seulement les questions abordées aujourd’hui mais d’autres questions complémentaires pour faire le tour du fonctionnement de votre corps.
Dans l’idéal associer l’utilisation de techniques acupuncturales, avec ou sans aiguille avec la prise de plantes donnera les résultats les plus rapides et les plus durables. Dès la fin de la séance d’acupuncture et dans les 5 jours qui suivent la prise de plantes les premiers résultats apparaissent.

Conclusion

En conclusion, homme ou femme, fertile ou infertile, projet de grossesse naturelle ou médicalement assistée, la Médecine Traditionnelle Chinoise est un allié précieux dans tout projet de conception, surtout si elle est tardive : aussi bien avant, pendant, qu’après la grossesse. Elle maximise vos chances de conception. L’idéal est de s’y prendre plusieurs mois à l’avance, afin de préparer le corps aux multiples changements à venir. C’est entre autre, un excellent moyen de prévention du baby blues… En pratique, si vous souhaitez faire un bébé ? Plus tôt vous consulter votre Praticien de Médecine Traditionnelle Chinoise, mieux c’est !

Pour en savoir plus, vous pouvez me joindre au 06 80 62 87 54 ou sur le site internet www.servaux.fr, ou un article qui reprend tout ce dont nous venons de parler aujourd’hui est d’ores et déjà disponible.

en savoir plus sur les coupes menstruelles : https://easycup.fr/

FIV
PMA