Gan-Mao-Rhume-angine-grippe

Introduction

Résultat lutte entre pathogène extérieur  (virus, bactérie, climat) appelé pervers externes (vent froid, vent chaleur …) et l’énergie droite régulière du corps « zheng qi » (système immunitaire en Médecine occidentale). Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir comment lutter, avec ce que vous avez de disponible dans votre cuisine

En MTC, on appellent les affections respiratoires de type rhume, grippe, bronchite …  Gan Mao 感冒, autrement dit, littéralement attraper un rhume

3 cas de figure :

  • Energie du corps faible + pathogène faible => lutte avec faibles manifestations, par exemple fièvre légère
  • Energie du corps faible + pathogène fort => lutte avec manifestations + fortes
  • Energie du corps fort + pathogène fort => lutte avec forte fièvre

En revanche si le corps est équilibré et fort et le pathogène faible, il ne se passera rien

Bronchite

La bronchite correspond à une inflammation des bronches

Symptômes courant : toux persistante + crachats du mucus jaune ou verdâtre

La phase aigüe dure 2 à 3 semaines.

L’objectif est d’aider le corps  à chasser les mucosités chaleur voire chaleur toxique et d’aider le Poumon à retrouver sa fonction de descente de l’énergie des liquides physiologiques

Cela devient chronique quand cela dure de façon plus ou moins latente depuis plusieurs mois. Cette situation chronique affaiblit  considérablement l’énergie vitale du Poumon ou bien alors c’est justement une énergie faible des poumons qui en est à l’origine. Il devient primordiale de renforcer cette énergie. Votre praticien de Médecine Traditionnelle Chinoise vous sera d’une aide précieuse dans ce cas.

Prévention

 Pour les maladies respiratoires en général et des bronches en particulier : Ail (cru),  noix, chataigne.

  • Attention si vous avez déjà des manifestations de chaleur ou d’humidité excessive : leur consommation est à déconseiller seul. Il serait mieux de consulter votre praticien de Médecine Chinoise qui pourra vous aider à rééquilibrer l’excès de chaleur ou d’humidité de votre corps.

Premier rempart : une soupe

Votre nez coule, vous avez pris froid, vous frissonnez... Le processus a commencé depuis moins de 24 heures. Faites immédiatement une soupe claire avec des échalotes, un peu de sel et de poivre, en laissant mijoter à feu doux pendant maximum 20 minutes au maximum. Une tasse suffira..

Cette recette est idéale après avoir pris froid, avant même que le nez n'ait commencé à couler. Selon la médecine traditionnelle chinoise, le rhume s'installe lorsque le froid s'empare de vous et réduit votre capacité à chasser le virus. Les Chinois nomment ce syndrome : attaque du Vent-Froid. Ce qu'il faut faire s'ensuit de lui-même : d'abord chasser le froid, afin que le corps puisse plus facilement repousser le pathogène.

L'attaque se présente sous forme de courbatures, douleurs musculaires, sans transpiration : le froid bloque les fonctions d’échange, de thermorégulation de votre peau

Vous êtes courbaturé, avez des douleurs musculaires, des frissons dans le dos et sentez que d'ici quelques heures votre nez se mettra à couler mais vous ne transpirez pas => ajouter dans la soupe gingembre sans la peau et cannelle pour transpirer.5 mn de cuisson suffise . Enrouler vous dans les couverture et mettre un bonnet pour augmenter l’effet sudorifique

A renouveler si nécessaire

Ca pique, la gorge devient douloureuse, éventuellement apparition d’une toux

Infusion chaude au gingembre

Il s'agit du remède le plus simple. Plongez plusieurs morceaux de gingembre dans l'eau et faites-la bouillir pendant 3 minutes. N'oubliez pas de consommer le gingembre en même temps que vous buvez votre infusion.

Infusion au gingembre, citron et miel.

Ce breuvage est également simple à concocter. Ingrédients : un morceau de gingembre, du jus de citron, une cuillère à soupe de miel et deux tasses d'eau. Préparation : Faire bouillir tous les ingrédients ensemble durant un minimum de 10 minutes.
Cette infusion aura un caractère plus humidifiant et apaisant pour la gorge

Poire Chaude au miel ou au Sucre => présence de mucosités jaunes, verdâtres

Un remède traditionnel très répandu en Chine contre le mal de gorge est la poire chaude au sucre (冰糖蒸梨).

6 remèdes traditionnels chinois contre le mal de gorge, la toux et le froid

Poire : humidifié la secheresse du Poumon, ET dissipe les Mucosités jaunatres, renforce l’énergie vitale du Poumon.

Miel : antitussif, tonique pulmonaire

Sucre : antitussif, humidifiant => plus efficace si les mucosité sont difficiles à expectorer

Recette : épluchez une poire et tranchez-la en deux. Mélangez l'eau potable, les tranches de la poire et une cuillère à soupe de sucre candi. Faites bouillir l'ensemble durant environ 30 minutes. Consommez la poire et son bouillon bien chauds.

Cette préparation consommée régulièrement est également efficace sur les maladies chroniques.

Gan mao & Lait ou aliments froids

S'il y a présence de mucosités, il faut toujours s'abstenir de produits laitiers et d'aliments froids. Le mucus, c'est le froid expulsé du corps : il ne faut donc pas en rajouter. Un morceau de gingembre, ajouté aux soupes habituelles, aidera l'estomac à transformer le froid.

conclusion

Mais on ne peut pas traiter tous les rhumes  avec la même formule. Par exemple, si quelqu'un transpire, il ne faut pas aggraver la transpiration. Il faudra donc une formule qui puisse permettre de faire sortir l'agresseur (le froid), et renforce en même temps la capacité de fermeture des pores de la peau. En cas de doute, il est mieux de consulter un spécialiste des plantes chinoises ou son médecin traitant.

En Pratique, en France, meme si au debut d’une atteinte on peut l’enrayer facilement avec des protocoles de puncture, on consulte rarement un praticien de medecine chinoise pour un simple rhume mais plutôt quand on a des rhumes, grippes, bronchites toute affection respiratoire à répétition, voire allergies, asthme et que l’on a déjà tout essayé.

Note : gingembre (干姜)

 Le gingembre aide à diminuer la température du corps, évacuer la sueur, tuer les bactéries, renforcer l'estomac, apaiser les poumons et diminuer la toux. Après avoir mangé du gingembre, on peut ressentir une sensation de chaleur car celui-ci contribue à détendre les vaisseaux sanguins et à accélérer la circulation du sang dans le corps. Cette augmentation de température participe à tuer les bactéries et à diminuer l'humidité interne. En Chine, on croit qu'après avoir été trempé par la pluie, boire une grande infusion chaude au gingembre permet d'éviter d'attraper un rhume. Et quand les premiers symptômes d'un rhume, tels qu'un mal de gorge ou une toux, fait son apparition, un thé au gingembre peut prévenir de la maladie.